Buying selling houses
- 55 -

Quel est le meilleur statut pour louer un bien Pinel ?

Ceux qui souhaitent se lancer dans l’investissement immobilier locatif tout allégeant ses impôts peuvent investir sous la loi Pinel. Ce dispositif aboutit en effet à une défiscalisation minimale de 12% et à une réduction maximale de 21%. Quel est le meilleur statut pour louer un bien Pinel ?

La loi Pinel pour un primo-accédant

La loi Pinel pourrait être avantageuse pour celui qui acquiert pour la première fois un bien immobilier. Il pourra en effet disposer librement de ce dernier à l’expiration de la période d’engagement de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans.

Un bon plan pour un investisseur sans apport

L’effet de levier de crédit peut être extrêmement intéressant dans la mesure où l’effort en matière de trésorerie est maîtrisé. Un investisseur sans apport pourra donc rembourser le prêt contracté à partir d’une partie des revenus locatifs, sachant qu’il défiscalise à hauteur de 2% pendant les 9 premières années. En revanche, de la 10ème jusqu’à la 12ème année, cette réduction n’est plus que de 1% du montant investi. Bien évaluer donc l’impact et ce, par rapport au taux de la banque. Il faut aussi retenir que le rendement Pinel varie entre 2.5% à 3% : la prudence est de mise.

Une opportunité pour les investisseurs à petit budget

Excellente nouvelle pour les investisseurs n’ayant pas les moyens d’investir dans un bien physique : il peut investir dans des sociétés civiles de placement immobilier, les SCPI. Il jouit des mêmes avantages fiscaux que dans un investissement en direct, tout en étant épargné de toutes les contraintes allant de l’acquisition à la mise en location, en passant par le calcul des loyers.

Investir en SCPI Pinel, c’est en effet souscrire aux services d’un tiers qui est la société de gestion exploitante. Grâce à l’expertise de cette dernière, le rendement peut atteindre jusqu’à 3.5%. L’investisseur ne peut toutefois disposer de ses parts à la fin de la période de détention de ces dernières puisque la SCPI est liquidée. Pas de marché secondaire donc pour les SCPI Pinel. C’est après ladite liquidation que l’investisseur récupère sa mise initiale.

Le dispositif Pinel pour les retraités

Investir dans la loi Pinel n’est intéressante pour un retraité que sur une courte période d’engagement, en particulier s’il est un senior âgé de plus de 70 ans. Certes l’espérance de vie s’allonge, mais il n’est pas toujours à l’abri d’un décès pouvant subitement survenir. Il a bénéficié de la réduction d’impôt afférente aux années antérieures au décès certes, mais le rendement escompté ne pourra pas être atteint. Le conjoint survivant est libre de reprendre l’engagement en continuant à déclarer les revenus. C’est celui-ci qui profitera alors de la défiscalisation restante.

Qu’en est-il des risques encourus par un couple d’investisseurs ?

C’est dans le cas où le couple initie des procédures de divorce que l’investissement Pinel peut devenir problématique. Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • le couple décide d’un commun accord de vendre le bien. L’engagement Pinel est alors interrompu et le couple est tenu de rembourser à l’administration fiscale le montant des réductions versées.
  • le couple décide de ne pas interrompre l’engagement fiscal et donc de poursuivre la mise en location de l’immobilier. Dans ce cas, la reprise du bien doit être effectuée au nom de l’un des deux époux. Ce dernier doit alors continuer à déclarer le bien Pinel pendant les années restantes. Autre possibilité : le couple signe d’un commun accord une convention d’indivision sur l’immobilier.

La meilleure manière de préparer son investissement Pinel : obtenir les recommandations personnalisées d’un conseiller en gestion de patrimoine, par exemple sur defiscalisezmoi.com. Il vous proposera un accompagnement personnalisé quel que soit votre statut.

Vous avez envie d'exprimer votre opinion, inscrivez votre message !

Immobilier

  1. 13 Sept. 2019SCPI : dans quel cas peut-on parler de déficit foncier ?83